narek

Campus numérique arménien

Autres cours

1- ​L'Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle

  • 4ème
  • Histoire

negociants arméniens

Ce cours suit les trois premiers chapitres de la première partie du cours d’Histoire de 4e, présentés en dix leçons.

Nos apports :

  • analyse du tableau de Joseph Vernet (utilisable comme une des œuvres d’Histoire des arts), qui sert de base à l’évocation du réseau des négociants arméniens de Nor-Djoulfa ;
  • analyse de l’apport des Arméniens à la création, en Europe, d’un nouveau lieu de sociabilité, le café, qui a joué un grand rôle dans la diffusion de la Pensée du siècle des Lumières.

Documents de cours

Document professeur

Ressources

Bibliographie
  • Collectif (dir. : YEVADIAN Maxime), Des serviteurs fidèles, Les enfants d’Arménie au service de l’État turc, Lyon, Sources d’Arménie, « Arménie… une histoire, 1 » 2010, 192 pages, p. 89 à 95.
  • Collectif, Joseph Vernet, les Vues des ports de France, Paris, Musée national de la Marine, 2003, 48 pages.
  • Histoire-Géographie 4e, dir. Christine Dalbert et Danielle Le Prado-Madaule, Bordas, 2011. Les références à ce manuel sont notées en rouge dans le document professeur.

    Histoire-Géographie 4e, dir. Martin Ivernel et Benjamin Villemagne, Hatier 2011. Les références à ce manuel sont notées en bleu dans le document professeur.


  • Alexandre Siranossian et Maxime Yevadian, Les métamorphoses de Tigrane, L’épopée arménienne dans le théâtre classique et l’art lyrique, Lyon, Sources d’Arménie, Collection : « Arménie… une histoire, 2 », 2014, II vols et 1 fasc. de cartes, 612 pages.

Le texte du programme officiel
  • La classe de 4ème doit permettre de présenter aux élèves les bases de connaissances nécessaires à la compréhension de changements politiques, sociaux économiques et culturels majeurs qu’ont connus l’Europe et la France, de la mort de Louis XIV à l’installation de la Troisième République. Il s’agit notamment d’identifier les acteurs principaux de ces changements, sans réduire cette analyse aux seuls personnages politiques.
    L’étude des échanges liés au développement de l’économie de plantation dans les colonies amène à interroger les origines des rivalités entre puissances européennes, l’enrichissement de la façade atlantique, le développement de la traite atlantique en lien avec les traites négrières en Afrique et l’essor de l’esclavage dans les colonies.
    Le développement de l’esprit scientifique, l’ouverture vers des horizons plus lointains poussent les gens de lettres et de sciences à questionner les fondements politiques, sociaux et religieux du monde dans lequel ils vivent. On pourra étudier les modes de diffusion des nouvelles idées, la façon dont différents groupes sociaux s’en emparent et la nouvelle place accordée à l’opinion publique dans un espace politique profondément renouvelé.
    On caractérise les apports de la Révolution française, dans l’ordre politique aussi bien qu’économique et social non seulement en France mais en Europe dans le contexte des guerres républicaines et impériales. On peut à cette occasion replacer les singularités de la Révolution française dans le cadre des révolutions atlantiques. On rappelle l’importance des grandes réformes administratives et sociales introduites par la Révolution puis l’Empire.


Merci de laisser votre adresse mail pour suivre les nouveautés du site, être mis au courant des mises à jour des cours et autres contenus.