narek

Campus numérique arménien

Autres formations

Colloque international : Cent ans, après le front de l'est, l'Armenie et le Levant, entre guerres et

                                                   

A l'occasion du centenaire de la République d'Arménie et de la fin de la Grande Guerre Lyon accueille un ​COLLOQUE INTERNATIONAL​ : ​« CENT ANS APRÈS LE FRONT DE L'EST, L'ARMENIE et le LEVANT ENTRE GUERRES ET PAIX ».

Dans la foulée du Sommet de la Francophonie en Arménie (octobre 2018), l'ADCARLY (Association pour le Développement de la Culture arménienne dans la région lyonnaise) organise ​les 9 et 10 novembre​ prochains, un colloque international intitulé « Cent ans après le Front de l'Est, l'Arménie et le Levant entre guerres et paix », en partenariat avec la Fondation Bullukian et le Centre Covcas.
Le colloque apportera un éclairage inédit sur les aspects peu connus ou négligés de la Grande Guerre à l’Est de l’Europe, sur la recomposition géopolitique des espaces post-impériaux au profit des vainqueurs et les mandats de la France au Proche Orient. Il analysera la complexité des conflits actuels dans cette région à la lumière des événements passés dont les conséquences sont visibles jusqu’à nos jours.
Au début de la Grande Guerre, les Arméniens se retrouvent divisés entre Empire ottoman et Empire russe. La fin de la guerre sera un moment charnière dans leur histoire, marquée par le génocide et, trois ans plus tard, par la création au Caucase de la République indépendante d'Arménie, premier Etat arménien depuis le Moyen Âge.
La période voit se croiser les destins de l'Arménie et de la France,​ pour la première fois depuis les Croisades, avec l’espoir de la création d’un Etat arménien sous ​mandat français en Cilicie​. Cette promesse française d’un foyer national mobilise des milliers de volontaires arméniens venus des quatre coins de la planète combattre les forces germano-turques. Ils s'engagent dans la ​Légion d'Orient​, corps auxiliaire de l'armée française, créée en 1916 et rebaptisée par la suite​ « Légion arménienne »​, dont l’objectif est d’appuyer les ambitions politiques de la France dans les provinces ciliciennes et syriennes de l’Empire ottoman. La France manque alors de troupes, ce qui rend l’apport de la Légion arménienne non négligeable.

présentation du programme

Ressources

Communiqué de presse et documents de communication
Prgramme

Merci de laisser votre adresse mail pour suivre les nouveautés du site, être mis au courant des mises à jour des cours et autres contenus.