narek

Campus numérique arménien

Autres cours

1 : L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945) Le génocide Arménien

  • 2nde
  • 1ère
  • Terminale
  • Histoire

Mère à l'enfantLa Première Guerre mondiale bouleverse les États et les sociétés, elle a été un trounant de l'histoire mondiale et l'axe des désordres du XXe siècle. Le programme est respecté en prenant comme fil rouge la logique des camps de concentration et d'extermination. Le génocide des Arméniens de 1915 est traité avec des documents de première mains. L'accent est mis sur la création par le gouvernement turc, à cette occasion, d'un nouveau concept : le réseau concentrationnaire qui sera repris par l'Allamgne nazie. 
Les thèmes traités sont :

»» Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale.

»»Démocraties fragilisées et expériences totalitaires dans l’Europe de l’entre deux-guerres.

»» La Deuxième Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement.

»» La France défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance.

Documents de cours

Fiches Élève
Document professeur
Nicolas Bertos

Ressources

Le texte du programme officiel
  • Thème 1 : L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945)
    »» Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale.
    »» Démocraties fragilisées et expériences totalitaires dans l’Europe de l’entre deux-guerres.
    »» La Deuxième Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement.
    »» La France défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance.

    La classe de 3e donne aux élèves les clefs de compréhension du monde contemporain. Elle permet de montrer l’ampleur des crises que les sociétés françaises, européennes et mondiales ont traversées, mais aussi les mutations sociales et politiques que cela a pu engendrer.
    En mobilisant les civils aussi bien que les militaires, la Grande Guerre met à l’épreuve la cohésion des sociétés et fragilise durablement des régimes en place. Combattants et civils subissent des violences extrêmes, dont témoigne particulièrement le génocide des Arméniens en 1915. En Russie, la guerre totale installe les conditions de la révolution bolchevique, le communisme soviétique stalinien s’établit au cours des années 1920.
    Après la paix de Versailles puis la Grande Dépression, le régime nazi s’impose et noue des alliances. L’expérience politique française du Front Populaire se déroule dans ce cadre marqué par une montée des périls.
    Violence de masse et anéantissement caractérisent la Deuxième Guerre mondiale, conflit aux dimensions planétaires. Les génocides des Juifs et des Tziganes ainsi que la persécution d’autres minorités sont étudiés.
    A l’échelle européenne comme à l’échelle française, les résistances s’opposent à l’occupation nazie et aux régimes qui s’engagent dans la collaboration. Dans le contexte du choc de la défaite de 1940, la Résistance militaire et civile agit contre le régime de Vichy négateur des valeurs républicaines.



Revue de presse
Bibliographie
  • Des serviteurs fidèles, Les enfants de l’Arménie au service de l’État turc, textes d’Anna Aleksanyan, Anahit Astoyan, Raymond Kévorkian, Dikran Kouymjian, Hasmik Stepanian, Ara Toranian et Maxime Yevadian, Lyon, Sources d’Arménie, « Arménie…une histoire, 1 », 2010, 192 pages.
  • Akçam Taner, Un acte honteux, Le génocide arménien et la question de la responsabilité
    turque, traduit de l’anglais par Odile Demange, Paris, Denoël, 2008, 490 pages.
  • Dadrian Vahan, Histoire du Génocide Arménien, préface d’A. Grosser, Paris, Stock,1996, 693 pages.
  • Kévorkian Raymond, Le génocide arménien, Paris, Odile Jacob, Histoire, 2006, 1008 pages.
  • Kibarian Jean-Pierre, Manuel Mirakhonian, Voyage descriptif dans les provinces arméniennes de la Turquie orientale en 1882, Société Bibliophilique ANI, 2013, 684 pages.

Merci de laisser votre adresse mail pour suivre les nouveautés du site, être mis au courant des mises à jour des cours et autres contenus.