narek

Campus numérique arménien

Référence bibliographique

Contin , 2017 = Benedetta Contin, David l'Arménien et l'école d'Alexandrie, Orientalia Christiana Analecta 301, Roma 2017, 263 pages.
Crédits / Source : @ Orientalia Christiana Analecta, 2017

Le corpus philosophique transmis par la tradition arménienne sous le nom de Dawit' Anyałt', David l'Invincible, commentateur arménien appartenant à l'école néoplatonicienne d'Alexandrie, constitue l'objet principal de cette étude. Selon toute vraisemblance, David fut un des derniers membres de l'école fondée par Ammonius Saccas au IIIe siècle.Le but de cette recherche est d'entamer une étude préliminaire sur la pensée épistémologique, en particulier gnoséologique, de David à travers l'examen du lexique concernant la sphère de la pensée et de l'intellect, ainsi que de l'acte et de la puissance dans les deux recensions, grecque et arménienne, des quatre traités philosophiques attribués à l'auteur : les Prolégomènes à la philosophie (en arménien, Définitions et divisions de la philosophie), le Commentaire sur l'Isagoge de Porphyre, le Commentaire sur Catégories d'Aristote et, enfin, le Commentaire sur les Premiers Analytiques d'Aristote, parvenu seulement en arménien.Dans cette recherche, on entame aussi un examen attentif des différences linguistiques les plus frappantes entre le grec et l'arménien, en particulier dans les Prolégomènes et les Définitions. Enfin, après une comparaison entre les données que la tradition grecque nous relate sur les auteurs de l'école d'Ammonius et les données de la tradition arméniennes sur la figure de David, on suggère une synthèse de ces informations rapportées par les deux traditions, en proposant une nouvelle hypothèse sur la chronologie davidienne.
Filtrer par types de ressources

Rechercher dans le site