narek

Campus numérique arménien

Atlas géographique, Atlas historique, Cartographie

La cartographie historique. L’Arménie a une place singulière dans l’histoire de la cartographie historique. Elle apparaît ainsi dès la plus ancienne carte connue, la carte babylonienne du IVe siècle av J.-C., conservée au British Museum sous la cote BM 92687. Au nord-est de Babylone est noté : Urartu (ú-ra-áš-tu) État précédant l’Arménie sur le haut plateau.

Puis l’Arménie a une place de choix dans la cartographie grecque, romaine, musulmane et, bien sûr, occidentale, apparaissant sur la plupart des cartes originales comme, par exemple, celles d’Hécatée de Milet (VIe siècle av. J.-C.), de Claude Ptolémée (IIe siècle ap. J.-C.), Ibn Hawkal (988 env.), Al Idrisi (1154), puis le portulan des frères Dulcert (1339), la carte de Nicolaus de Caverio (1505), ou enfin celle de Nicolas Sanson (1637).

La tradition géographique arménienne. Parallèlement, au sein de la culture arménienne se développe une tradition cartographique initiée par la géographie d’Ananias de Shirak (Anania Širakac‘i - Անանիա Շիրակացի ; † 690) sur la base des travaux de Claude Ptolémée. Cette tradition se poursuivit durant tout le Moyen-Âge, soit sous la forme d’itinéraires soit sous la forme de cartes (Chahamir Chahamirian) et de traité comme celui de Vardan Areveltsi. À l’époque moderne les frères Vanadetsi impriment la première carte du monde en arménien à Amsterdam, en 1695, alors qu’Emira Tchélébi Keumurdjianvient de réaliser, en 1691, une vaste carte de l’Arménie et des diasporas arméniennes dans les empires ottoman et safavide.

 

Les atlas de l’Arménie. Tout au long du XXe siècle, de nombreux atlas ou ensemble de cartes ont été publiés en Arménie soviétique puis indépendante comme en Occident pour accompagner le développement des études arméniennes.

Les atlas ont également un rôle politique pour rappeler l’existence et développement de cette culture que certains États prédateurs tentent d’effacer soit dans leur dimension géographique (le plateau arménien) soit politique (l’État arménien).

 

Maxime K. Yevadian

(décembre 2019)

Ressources

Références bibliographies

Télécharger PDF
Filtrer par types de ressources

Rechercher dans le site